Vous connaissez Batman ?

 

“Euh… Pas personnellement…”

Comme vous le savez peut-être, je suis désormais prof d’anglais pour de jeunes Insulaires. J’enseigne à la fois dans une école de langues pour enfants et dans un collège-lycée privé, Bighand High School.

Ce matin, à Bighand, je fus surpris de voir que l’une de mes étudiantes, Rickie, possédait un sac ressemblant plus ou moins à celui ci-contre.

Surpris, car je ne l’imaginais pas du tout être du style à avoir un sac à dos Batman, quoique pour être honnête, je n’ai pas la moindre idée de son “style” vu que tous les collégiens et lycéens de l’Île portent des uniformes. Toutefois, certains étudiants sont clairement mal engoncés dans ces vêtements qu’ils portent pourtant à longueur de journée, comme si ceux-ci n’étaient clairement pas faits pour eux. Elle, par contre, porte l’uniforme à merveille, au point que je l’imagine bien porter de telles jupes et chemises preppy même quand elle est loin de toute activité scolaire. Mais bon, qu’est-ce que j’en sais au final ? Je ne la vois que dans ce contexte de la salle de classe.

Et donc ce matin, il y avait un sac à dos Batman au pied de son pupitre.

Comme elle est une des étudiantes les plus amicales de sa classe (le fait qu’elle soit bonne en anglais aidant – je ne parle pas encore trop bien l’insulaire), il m’arrive d’échanger trois mots avec elle de temps à autres, quand je passe dans les travées durant un exercice.

Là, voyant ce sac, je lui ai simplement demandé s’il était à elle.

Elle me répondit que oui et, me voyant étonné, s’étonna à son tour :

 

Vous connaissez Batman !?

 

Elle était assez stupéfaite de ma réponse. Comme s’il était impossible que son professeur d’anglais, étranger, et de surcroît de plus de 20 ans son aîné, puisse avoir la moindre idée de ce que représentait ce logo.

Elle insista même un peu, et me reposa la question : “Vraiment vous connaissez ?” Je lui dis que oui vraiment, je le connaissais depuis aussi longtemps que je me souvienne. Puis je suis passé à autre chose. J’avais une classe à enseigner.

Un peu plus tard, dans la journée l’épisode me revint à l’esprit. Je m’interrogeai alors sur les raisons de sa réaction. Il aurait été facile de mettre ça sur le dos de l’inculture ou de la stupidité. Cette fille est d’une grande intelligence, quant à savoir si elle est cultivée, j’avoue que même si je ne le sais pas très bien, il est clair qu’elle n’est pas pire que la moyenne des jeunes de son âge.

En fait, je trouve sa réaction très intéressante, surtout comparée aux rapports que j’entretenais avec mes profs quand j’avais moi-même 15 ans. J’aurais moi aussi été plus que surpris si mon prof avait reconnu instantanément un élément appartenant à ma pop culture, que ce soit les comics (justement), les jeux de rôles (oui, je fus rôliste dans ma jeunesse) ou quoique ce soit d’autre que je considérais comme faisant partie de l’univers des adolescents et pas des adultes.

De plus, chaque fois que mes élèves font référence à la pop culture, il s’agit de pop culture locale, or je suis complètement ignorant et n’ai presque aucun intérêt dans celle-ci. Elle aura peut-être présupposé que j’avais cette attitude envers la pop culture dans son ensemble.

En tout cas, à l’époque, si jamais un de mes profs connaissait une de mes références culturelles (c’est arrivé), je peux vous assurer qu’il gagnait instantanément un nombre conséquent de points de coolitude. Elle a intérêt à raisonner de même là-dessus…

 

 

 

The following two tabs change content below.

Bond

Assassin d'élite, agent très spécial et aventurier globe-trotter à la retraite. Aujourd'hui, prof et père de famille sur une île lointaine.

Bond

Assassin d’élite, agent très spécial et aventurier globe-trotter à la retraite. Aujourd’hui, prof et père de famille sur une île lointaine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *