Manuel Valls et la Démocratie.

 

«La démocratie, ce n’est pas la rue ! La démocratie c’est le vote !» Manuel Valls, 8 juin 2016

 

Manuel Valls (source: AFP)

Cher Manuel Valls,

Puis-je me permettre de m’entretenir un peu avec vous de démocratie ?

Alors voila, la démocratie, c’est pas très compliqué, c’est un pays où c’est le peuple qui gouverne (et pas un monarque absolu, une oligarchie ou je ne sais quoi d’autre).

Et quand un pays fait le choix d’établir une démocratie dite “représentative” (pas forcément le meilleur choix de démocratie à mes yeux, mais passons, là n’est pas notre sujet) il se trouve que c’est par le vote que le peuple choisit ses représentants. Donc, désolé de vous contredire, mais non, le vote ce n’est pas la démocratie, c’est un outil démocratique parmi tant d’autres. Un outil permettant au peuple de déléguer son pouvoir à des représentants.

Et donc, comme leur nom l’indique, ces représentants, ils représentent les gens qui les ont mis au pouvoir, ce fameux peuple.
Il y a un contrat entre les deux. Le peuple met au pouvoir des gens, et en échange, ces gens se doivent d’exercer ce pouvoir pour protéger et promouvoir les intérêts du peuple qui les a mis au pouvoir.
Pas leurs propres intérêts, pas l’intérêt d’une personne ou d’une organisation tierce, non, non, l’intérêt du peuple.
C’est vraiment pas très sorcier, et je vous sais assez intelligent pour comprendre ceci.

Mais voila, quand on a du pouvoir, c’est qu’on attire du monde, et il n’y a pas que le peuple qui tourne autour des représentants. Et parfois ces représentants, pour tout un tas de raisons plus ou moins avouables, commencent à représenter de moins en moins les intérêts du peuple et de plus en plus les intérêts de leurs amis, d’autres personnes influentes, voire pire, de personnes leur ayant donné de l’argent, des cadeaux ou autres.
Et quand les représentants ne respectent plus les clauses de leur contrat – représenter le peuple et ses intérêts -, c’est simple, il y a rupture de contrat (je parle en termes qu’Emmanuel Macron puisse comprendre au cas où vous voudriez lui faire lire cette lettre).

Et comme le contrat est rompu, le peuple n’a plus non plus à respecter la clause de son contrat, c’est-à-dire : faire confiance à ses représentants et attendre les prochaines élections pour décider s’il garde les mêmes représentants ou s’il en choisit d’autres. Il peut effectivement se choisir d’autre représentants si les précédents n’ont pas fait un bon boulot pour représenter les intérêts du peuple (notez qu’il aura quand même essayé, il n’aura pas rompu son contrat).

Et en conséquence, comme le peuple n’est plus lié par ce contrat, le peuple est libre d’essayer soit de virer les représentants ne représentant plus rien de démocratique, soit dans le meilleur des cas d’essayer de les ramener dans le droit chemin et de les rappeler à leurs devoirs. Et un des outils démocratiques pour faire ceci est la rue : manifestations, grèves et autres.

Donc pour résumer, mon cher Manuel, ni le vote, ni la rue ne sont la démocratie. Par contre, ils en sont tous deux des outils, aussi valables l’un que l’autre, et si on y réfléchit un peu avant de balancer une phrase toute faite par son conseiller en communication, on réalise même que quelque part, la rue est un poil plus démocratique que le vote, puisqu’il s’agit du peuple qui exerce son pouvoir.

Voila, j’espère que ce rappel vous aura été utile, et je comprends votre position, Premier Ministre, c’est pas exactement le poste le plus démocratique de notre république, et quand on adore faire usage de choses telles que l’article 49-3, il est compréhensible que l’on ait ensuite tendance à oublier ce qu’est la démocratie.

Je vous prie d’agrée, Cher Manuel, l’expression de mes salutations distinguées ou la phrase à la con et qui ne sert à rien qu’il faut mettre ici.

Bien à vous,

Gator

 

The following two tabs change content below.

Gator

Parfois, je suis gentil, parfois, je ne le suis pas.

Gator

Parfois, je suis gentil, parfois, je ne le suis pas.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *