De bien drôles défenseurs de la liberté de la presse…

 

Depuis la “marche” du 11 mars, nous sommes nombreux à nous interroger, voire à ironiser, sur les pays représentés – parfois par de très hauts dirigeants – aux côtés de François Hollande sur les quelques centaines de mètres faits à pied sur le boulevard Voltaire (entre tous les boulevards possible de Paris, il a fallu que cela tombe sur celui portant le nom d’un des plus grands défenseurs de la liberté d’expression).

Certains parlent d’hypocrisie… Je ne sais pas si c’était vraiment de l’hypocrisie. En fait, depuis le 7 janvier, j’ai vraiment envie de m’essayer au dessin de presse. Le seul hic (comme vous l’avez certainement vu dans mon post précédént) c’est que je ne sais pas dessiner.

Dommage…

J’aurais su dessiner, j’aurais fait un dessin dans ce genre-là :

 

Droles de defenseurs de la liberte de la presse

 

Et je l’aurais agrémenté d’un texte disant que ce n’était pas de l’ironie du tout. Tous ces dirigeants sont venus avec des buts bien précis. D’ailleurs, certains d’entre eux s’étaient invités d’eux-mêmes à la petite sauterie, le Quai d’Orsay ne pouvant refuser sans risquer l’incident diplomatique (n’est-ce pas Benyamin Netanyahou ? Je suis sûr qu’il n’est pas le seul).

J’aurais parlé de ceux qui sont venus se renseigner sur le genre de titres que sont un certain nombre de publications françaises pour savoir quoi interdire, comme nous l’on montré l’interdiction de Marianne au Maghreb, trois jours après que la Tunisie et l’Algérie soient venues à cette marche (au moins le Maroc aura eu l’honnêtement intellectuelle de ne pas y participer). Ensuite, il y a tous les pays du Golfe Persique qui bien sûr n’ont absolument rien à foutre de la liberté, celle de la presse, ça doit être un concept qui leur est totalement étranger. S’ils sont venus en France c’est pour montrer à quel point ils ne sont pas copains avec ISIS (EI? IS? Daesh? Je m’y perds un peu dans le nom du truc) et Al Qaeda. Pas grave si sans l’Arabie Saoudite, ces groupes terroristes n’existeraient certainement pas. D’ailleurs, aujourd’hui j’ai appris (ou peut-être hier, je ne sais pas) que l’athéisme est désormais considéré comme du terrorisme en Arabie Saoudite. Vraiment quel charmant pays. Le Bahreïn et le Qatar ne valent bien sûr guère mieux. Je ne m’étendrais pas sur la récupération même pas dissimulée du drame par Netanyahou, quand le lendemain, il a plus ou moins dit aux Juifs français qu’il était venu voir que la France n’était qu’un sale pays d’antisémites. Si je le traite de sale connard, ça fait de moi un antisémite aussi ?

Bref, tout ce beau monde n’était pas là par hasard… Loin de là…

Mais bon, comme je ne sais pas dessiner, je ne parlerai pas de tout cela…

 

 

 

The following two tabs change content below.

Gator

Parfois, je suis gentil, parfois, je ne le suis pas.

Gator

Parfois, je suis gentil, parfois, je ne le suis pas.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *