Araignée Géante et Lego

 

Contrairement à beaucoup de mes amis – voire même beaucoup des gens de ma génération – je n’ai jamais été trop fan de Lego dans mon enfance.
Je veux dire : j’en ai bien entendu possédé un certain nombre, j’ai même bien aimé jouer avec. Mais ils n’ont jamais été mes jouets préférés.
En partie parce qu’ils se “cassaient” trop facilement, et même si je n’étais pas un enfant brusque, la fragilité de mes constructions (qu’elles soient en suivant le modèle donné ou de ma propre invention) m’a toujours un peu frustré. Les personnages aussi : trop petits, trop génériques, trop peu customisables, trop je ne sais pas quoi, mais ils m’inspiraient bien moins que mes Playmobils, voire mes figurines Star Wars.

Bref, tout ça pour dire que je ne fais pas exactement partie des nostalgiques du Lego.

Et pourtant…

Ces derniers temps, mes allées et venues m’ont rapproché des magasins de jouets que je n’avais pas fréquentés depuis un certain nombre d’années (ce genre de choses arrivent en période de fête quand il y a de nouveau des enfants dans votre entourage proche) et par curiosité, je suis allé jeter un coup d’œil aux Lego (pas seulement à eux, mais ce sont ces derniers qui nous intéressent aujourd’hui).
Je mentirais si je disais que je n’étais pas au courant de l’évolution du produit au cours de ces dernières années ; comme tout le monde, j’ai vu des photos des modèles les plus marquants, surtout ceux issus de licences de films célèbres, mais je ne m’en étais jamais préoccupé plus que ça.

Là, je ne sais pas, ça doit être l’actualité, j’ai commencé à regarder la gamme Lego Seigneur des Anneaux d’un peu plus près, et comme ça, sur un coup de tête, juste pour voir, j’ai acheté la boîte : Shelob Attacks (l’Attaque d’Arachne pour les francophones). Elle fait environ 200 pièces (on dirait pas comme ça, même si je vois que certaines autres boîtes peuvent monter jusqu’à 700 ou 800 pièces, de mon temps, je n’ai pas l’impression que ça dépassait vraiment la centaine, si ?).

 

Lego Shelog

 

J’avoue m’être amusé comme un petit fou à assembler cette araignée géante, ça m’a bien pris une heure. Le résultat est vraiment intéressant, voire impressionnant (elle fait dans les 20 cm de diamètre). Ma première envie, une fois la créature posée sur une étagère (depuis elle a trouvé une place accrochée à une lampe, ce qui laisse mon épouse dubitative), fut d’acheter d’autres boîtes et de passer mes soirées à les assembler.

En fait, je doute franchir le pas. Là, j’avoue c’est surtout le fait qu’il s’agissait d’un monstre (et quel monstre!) qui m’a attiré ; les forteresses et autres décors m’intéressent beaucoup moins (quoique Bag-End…) et puis surtout ça fait un peu cher les attrapes-poussière.

 


 

Par contre, l’agréable surprise fut les figurines des personnages. Même si Gollum est assez décevant, Frodo et Sam sont mignons tout plein, et je vois qu’on peut acheter pratiquement tous les autres personnages à l’unité sur ebay. Je sens que je vais commencer une nouvelle collection. On verra.

 

Lego Shelob

 

 

The following two tabs change content below.

Gator

Parfois, je suis gentil, parfois, je ne le suis pas.

Gator

Parfois, je suis gentil, parfois, je ne le suis pas.

1 Response

  1. Andrea Regnard says:

    Magnifique ! Lego est une de mes marques favorites, toujours a la hauteur de mes attentes!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *