Hommage à Uri Geller

 

Hommage à Uri Geller

 

Trouvé pour trois francs six sous ce tour de magie qui fait se tordre les cuillères. Je me voyais déjà en train de devenir le nouveau Uri Geller, mais le tout s’est révélé être assez foireux en fait… Ah ben, comme Uri Geller, donc tout va bien.

 

(je ne sais pas si les moins de trente ans pourront saisir la substantifique moelle de ce post très dispensable)

 

 

The following two tabs change content below.

Gator

Parfois, je suis gentil, parfois, je ne le suis pas.

Gator

Parfois, je suis gentil, parfois, je ne le suis pas.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *