The Walking Dead – Saison 7 Épisode 12 “Say Yes”

Tiens, quelque chose de nouveau sur le Swamp (quoique j’avais fait des critiques de séries TV il y a quelques années).

Chaque semaine, je donne mes impressions sur l’épisode de The Walking Dead de la semaine sur ma page perso Facebook, mais je me suis dit que pourquoi ne pas le faire ici plutôt ?

Donc essayons cette semaine et voyons ce que ça donne, même si c’est peut-être pas la meilleure des semaines pour faire ça, vu que je ne sais pas si j’ai grand chose à dire sur cet épisode.

C’est pas que je ne l’ai pas aimé, mais il est un peu en dent de scie quand même, avec certaines scènes plus intéressantes que d’autres.

Ouhla, avant d’aller plus loin les avertissement d’usage :

Donc ce post traite de l’épisode 7×12 “Say Yes” de la série The Walking Dead. Si vous lisez ceci je présuppose que vous avez vu cet épisode et ceux qui précèdent.
Par contre, il faut que vous sachiez que je lis régulièrement la bande dessinée dont la série s’inspire. La série suit la BD plus ou moins fidèlement selon les saisons, cette saison, elle la suit dans les grandes lignes, avec certains épisodes directement tirés de la BD, en allant jusqu’à garder certains dialogues, d’autres épisodes sont complètement originaux. Bref, la plupart du temps, je sais ce qu’il va se passer, mais j’essaie de ne jamais spoiler ici.
Notez que je ne connais pas et ne veut pas connaître exactement ce qu’il va se passer dans la série, mes connaissances préalables sont uniquement issues de la BD.

Bon, ces avertissements réglés, revenons-en à notre épisode de cette semaine.

Tout ce qui s’y déroule est complètement original, même si certaines scènes introduisent des choses et font des allusions à des événements futurs que je connais.

Rick et Michonne

Un épisode très en dent de scie pour eux.
Mais quelque part j’aime bien ce qui leur arrive. Les rencontres avec les zombies sont intéressantes. Ça devient presque trop facile. D’un côté ça se comprend, ils ont maintenant tellement d’expérience dans ce monde que les zombies ne sont plus une menace à proprement parler, mais juste une variable à gérer. Et la chose devient tellement facile qu’ils se surestiment de plus en plus, et un jour il pourrait leur arriver une mauvaise surprise.
Oui, je comprends l’idée, mais dans la mise en place de la chose, il y a quand même un peu trop de Deus ex Machina qui se suivent. Ça casse un peu la suspension d’incrédulité par moments.

Toutefois, il y a une scène très intéressante. La fausse mort de Rick. Bon ça fait déjà vu, ça ressemble beaucoup à la fausse-mort de Glenn la saison dernière. Mais en fait, je pense que c’est fait exprès. Il n’est pas question une seconde de faire croire au spectateur que Rick est mort. Il est question de faire croire à Michonne que Rick est mort et de voir comment elle va réagir. C’est une des choses que j’aime bien dans cet épisode en fait par moments, le scénariste nous rappelle qu’ils ne sont que des personnages mis face à des situations données.
Et donc quand Michonne croit que Rick est mort, elle perd tous ses moyens, elle aussi veut mourir. “Elle ne peut pas vivre sans lui.” et ce genre de choses.

Cette réaction est intéressante en fait. Michonne est toujours présentée comme une femme forte, mais il n’en a pas toujours été ainsi. En fait, je pense que cette scène nous renvoie directement à la saison 4, après la destruction de la prison, quand Michonne se retrouve seule et décide plus ou moins inconsciemment de devenir un zombie, sinon réellement, du moins métaphoriquement (souvenez-vous : elle crée de nouveaux des “zombies domestiques” et marche sans but, sans presque de conscience au milieu d’un groupe d’entre eux).
Elle avait abandonné la vie, et au final, c’est Rick qui lui a redonné cette envie de vivre, bien avant qu’ils ne deviennent un couple.

Là, cette mésaventure nous rappelle cette fragilité enfouie chez Michonne et elle la rappelle à Rick aussi. Ce qui nous emmène au dialogue en deux parties : avant et après l’épisode du parc d’attractions.

Qu’on le veuille ou non, Negan a créé un monde qui fonctionne et qu’il gère bien. Si on veut détruire Negan et sa façon de gérer ce monde, il faut être prêt à prendre sa place, à prendre le pouvoir, à faire des règles, des lois, etc. Rick en a pleinement conscience (il est le leader depuis un moment) Michonne pas totalement. Elle est aussi un leader, mais elle ne se voit pas encore totalement comme cela.

Rick sait aussi qu’il peut mourir à tout instant. Michonne semble l’avoir oublié : elle vit grâce à Rick, inconsciemment, elle le croit immortel. Il lui rappelle que non, il ne l’est pas. Et non seulement il ne l’est pas, mais le jour où il mourra il faudra qu’elle soit là pour reprendre le flambeau, pour le remplacer.

Une fois débarrassés de Negan il ne sera plus question de survivre dans un monde rempli de zombies, il sera question de reconstruire un monde, de construire un futur pour les survivants et pour les générations suivantes. Michonne commence enfin à comprendre que son rôle dans ce monde n’est pas juste de trancher du zombie à coups de katana, mais aussi d’être l’un des architectes de ce monde à construire.

Les autres personnages très rapidement :

 

Rosita

Je ne cesse d’être partagé entre être content de la voir plus à l’écran, mais d’être frustré par sa colère permanente qui lui empêche de penser clairement. Enfin bon, ça nous a offert une très chouette scène du Père Gabriel dont le personnage devient de plus en plus intéressant et complexe. En fait, là où Rick et Michonne (et Maggie, même si elle est absente de cet épisode) ont réussi l’épreuve qu’ils viennent de traverser (la rencontre avec Negan, la mort d’Abraham et de Glenn, l’asservissement d’Alexandria au Sanctuaire) et ils ont choisi le futur et la vie, Rosita, elle a échoué. Elle (et Sasha) sont mortes en même temps qu’Abraham, elles ne sont pas arrivées à dépasser ce terrible moment. Elles ne souhaitent plus que la mort, celle de Negan, mais aussi la leur, car elles ne peuvent voir le futur, et elle peuvent plus voir la vie. Et malheureusement, je sens qu’elles vont avoir ce qu’elles souhaitent.
Notez que dans la BD les choses sont légèrement différentes (oui, j’aime bien comparer avec la BD de temps à autres). Sasha n’existe pas et Rosita ne réagit pas aussi mal à la mort de Glenn et d’Abraham (Abraham qui n’est pas tué par Negan, mais par Dwight quelques jours auparavant : il a la mort de Denise dans la série). Donc je pense que la destinée de Rosita va être différente que celle qui est la sienne dans la BD (je ne la divulguerai pas encore au cas où les choses ne se passent pas comme prévues), et même si je vois mal et Rosita et Sasha mourir en attaquant à elles seules le Sanctuaire, je suis sûr que le sort de Holly (dans la BD) va être réservé à l’une des deux.

 

Tara

Bien sûr qu’elle ne sait que faire, révéler l’existence d’Oceanside ou pas. J’ai bien aimé la scène de “dialogue” avec Judith sur la chose. Façon amusante de présenter son dilemme. Et bien sûr qu’elle va le dire à Rick. Que va-t-il se passer ensuite ? Le conflit avec Oceanside semble inévitable, mais on a pas le temps pou ce conflit secondaire et contre-productif. Quelqu’un va-t-il arriver à convaincre Oceanside de rejoindre le combat, et ce sans effusion de sang préalable ? Hmmm.

 

Je ne sais toujours que penser des Scavengers dans leur décharge. Je les trouve un peu “too much”. Oui, il y a une raison au fait qu’un lieu comme le Royaume soit “too much”, mais la décharge-là, je ne sais pas, ils commencent à perdre leur humanité un peu trop rapidement je trouve. Tous les groupes rencontrés jusqu’à présent, même les pires (Terminus ?) gardaient leur individualité, essayaient de maintenir des relations humaines plus ou moins “normales” eux non. La vitesse à laquelle ils semblent avoir perdu leur individualité, leur façon de vivre, leur capacité de langage même, me semble un peu bizarre. (attention mini spoiler pour la saison 9 environ : je me demande de plus en plus si c’est pas eux qui vont à terme devenir les Whisperers – j’espère que non).

Voila, c’est tout pour aujourd’hui.
Et vous, qu’avez-vous à dire de l’épisode ?
Les commentaires sont là pour ça (attention, pas de spoilers svp)

 

 

The following two tabs change content below.

Gator

Parfois, je suis gentil, parfois, je ne le suis pas.

Gator

Parfois, je suis gentil, parfois, je ne le suis pas.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *