Bombur, Bofur & Bifur

 

Après, Balin et Dwalin, nous reprenons aujourd’hui notre présentation des Nains de Bilbo le Hobbit avec Bombur, Bofur et Bifur.

de gauche à droite Bombur, Bofur et Bifur

 

Je vais avoir un peu de mal à vous parler de leur biographie car elle est plus ou moins inexistante. Les seules choses décrites par Tolkien à leur propos c’est qu’ils sont cousins et que bien que leur famille vienne de la Moria, ils ne sont pas de la lignée de Durin. Pas grand-chose à se mettre sous la dent quoi. On ignore jusqu’à leur âge à l’époque de leur aventure en compagnie de Bilbo. Et la seule chose que je peux dire à leur propos sur l’après Quête d’Erebor, c’est que vers la fin de sa vie Bombur était devenu si obèse qu’il ne pouvait plus marcher et qu’il fallait jusqu’à six personnes pour le déplacer.

Ceci dit, les premières photos que nous ayons des personnages m’inspirent toutefois quelques commentaires.

Bombur d’abord, connu pour son obésité, j’avoue qu’il est le seul à me décevoir pour l’instant. Peut-être cela provient uniquement de la photo, mais de tous les Nains, il est celui qui semble le moins “vrai.” J’imagine que de par leur corpulence trapue “naturelle” comment représenter un Nain obèse peut s’avérer compliqué, et effectivement sous son pantalon, on a presque l’impression que l’acteur porte un “costume de sumo.” Même chose pour son double menton et son visage en général, les prothèses ne font pas du tout naturelles. Mais bon, une fois de plus, nous n’avons qu’une seule photo à nous mettre sous la dent et en plus elle est pas mal photoshoppée, je pense.

Point positif : j’aime bien la grosse tresse qu’il a autour du coup et que je présuppose être sa barbe.

 

J’aime beaucoup le look de Bofur. Il est pour moi l’exemple parfait de ce que l’on peut faire quand on crée un Nain original, crédible et qui ne ressemble pas du tout à Gimli. Juste avec cette unique image, on devine une personnalité à la fois joviale mais potentiellement dangereuse. Un bon vivant, pas forcément un guerrier, mineur peut-être et certainement un filou. Qu’en pensez-vous ?

 

 

 

 

Quant à Bifur, la première chose qui saute aux yeux, c’est ce morceau de métal fiché dans son front. De quoi s’agit-il ? D’une blessure de guerre ? D’un accident à la mine ? En tout cas cela m’évoque automatiquement deux choses : je doute qu’il soit douillet (mais bon, les Nains sont-ils même capables de l’être), l’enlever est très certainement dangereux pour sa santé, sa vie même, et puis sont cerveau a dû être sacrément touché, non ? D’ailleurs son regard ne respire pas exactement l’intelligence, si ? Ces yeux un peu dans la vague ne seraient-ils que le signe d’une certaine bonhomie naturelle et non liée à sa blessure ?

D’ailleurs je me demande si ce morceau de métal sera source de dialogues, d’une scène ou deux, ou bien sera-t-il passé sous silence tout au long des films ? Même si j’aimerais savoir de quoi il en retourne, je trouve presque la deuxième solution plus intéressante. Et vous, qu’en pensez-vous ?

 

Sources photos : The One Ring.net

 

The following two tabs change content below.

Gator

Parfois, je suis gentil, parfois, je ne le suis pas.

Gator

Parfois, je suis gentil, parfois, je ne le suis pas.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *